Automobile

AutoWorld : l’avis d’un passionné d’automobile !

Où trouver AutoWorld ?

Le Parc du Cinquantenaire est bordé de deux palais et d’un arc de triomphe. Bâti en 1880 par Léopold II à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance de la Belgique, il est à l’origine destiné à accueillir l’Exposition nationale. Ce lieu historique est un agréable et incontournable passage pour se détendre et admirer l’architecture belge de la fin du 19e siècle.

Informations pratiques !

Vous pouvez retrouver le programme d’exposition d’AutoWorld sur son site internet officiel. Vous y trouverez également les tarifs et une vente de ticket en ligne. Les horaires du musée ainsi que les conseils d’accès y sont également disponibles.

À tous les passionnés d’automobile…

Pour tous les admirateurs de belles voitures, classiques comme modernes, qui passeront à Bruxelles, rendez-vous à Autoworld ! Situé dans le hall sud-est du Palais du Cinquantenaire, AutoWorld détient une large et très diverse collection de voitures de toutes les époques. Grâce au Roi Albert II, au ministre Louis Olivier et au président Herman De Croo, le musée a ouvert ses portes en 1986. Depuis, il est ouvert toute l’année et expose des collections temporaires tous les mois. De plus, le musée est en perpétuelle évolution et ouvre de nouveaux espaces afin d’étendre leur collection permanente. En 2012, l’espace sport et Compétition est créé, suivi, en 2014, de l’espace Belgium an Autoworld et de l’atelier de réparation en 2015. Le musée loue également ces locaux pour des événements de 5 à 1 000 personnes. Si vous le souhaitez, vous pouvez profiter de ce lieu incroyable pour organiser vos réceptions au milieu de toutes ces carrosseries !

Ce qu’AutoWorld nous remémore : Quelques dates.

1886 :

NoUs découvrons que la première voiture commercialisée était un tricycle à moteur arrière, de la marque allemande Benz. À AutoWorld, noUs pouvons admirer les ancêtres de l’automobile moderne, des carrosses, dont celui du mariage de Napoléon 3 avec Eugénie de Montijo en 1853.

1900 :

NoUs pouvons admirer des véhicules du début du siècle. Ses véhicules qui peuvent paraître fragiles, par comparaison avec nos voitures modernes agrémentées de maintes et maintes protections, étaient néanmoins durables et faciles à réparer. C’est grâce à ces modèles que de nombreux développements technologiques ont vu le jour.

1914 – 1918 :

Les voitures ont aussi joué un rôle important dans la victoire de la marne, avec la réquisition des taxis de Paris pour transporter les renforts. Peu de véhicules particuliers ont été produits durant la Première Guerre mondiale et encore moins nous sont parvenus. Il est donc très rare et agréable de pouvoir contempler des modèles de cette époque.

1919 – 1929 :

Les années folles ! Ces modèles représentent bien une période pleine de joie entre la fin de la Première Guerre mondiale et la grande dépression. On peut alors constater une certaine évolution des formes et des designs. Des formes davantage prononcées et des designs élancés, c’est le début de l’aérodynamisme dans l’automobile. Un grand contraste se révèle également entre des modèles très haut de gamme tels qu’on en produisait jusque-là, et la création de véhicules pour tout le monde comme les Ford T (1908-1927) et Ford A (1927-1931) qui visait alors le grand public. Les constructeurs européens suivent cette nouvelle mode et lancent eux aussi des véhicules plus accessibles. Les grands industriels et nouvelles fortunes se font remarquer, quant à eux, avec des voitures de luxe, faites sur mesure, par les meilleurs carrossiers.

1930 – 1939 :

Suite à la crise économique, de nombreuses marques disparaissent et la production se focalise sur les véhicules d’entrée et de moyenne gamme. Cependant, de nombreuses technologies, jusqu’ici disponibles uniquement sur des véhicules haut de gamme, font leur apparition sur des véhicules plus grand public comme la traction, les suspensions avant indépendantes et des châssis entièrement en acier.

1939 – 1945 :

La production de véhicule particulier est de nouveau ralentie. NoUs pouvons néanmoins admirer des véhicules militaire, produits en masse et innovants, comme la Jeep et la Volkswagen Kübelwagen, premiers 4 roues motrices de l’histoire. Ce sont elles qui ont donné naissance aux 4X4 modernes, extrêmement en vogue aujourd’hui. De nouvelles technologies voient le jour en matière de carburant alternatif, dû aux pénuries. Le GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfié fait son apparition pour remplacer l’essence classique.

1945 – 1959 :

L’après-guerre donne naissance à un renouveau dans le marché automobile. Les constructeurs européens se concentrent sur des voitures plus économiques et petites pour que toute l’Europe puisse bénéficier d’un moyen de transport fiable, pratique et économique. Aux états unis, c’est une autre direction qui est choisie. Les constructeurs optent pour des véhicules luxueux, très confortables et puissants, pour faire de longs trajets avec le maximum de confort et une technologie de plus en plus avancée tels que la direction, le freinage assisté, la climatisation, l’ouverture électriques des fenêtres, ou encore les radios. Les mythiques ailerons à l’arrière de ces énormes berlines sont là pour le look et pour démarquer les modèles les plus haut de gamme. On peut admirer la différence entre la Citroën deux chevaux et la Cadillac Eldorado. (Vous pouvez admirer la dernière plus bas dans cet article.)

Années 60 à nos jours :  

De plus en plus, ces années se tournent vers la performance et la sécurité. Les années 60 représentent l’essor de la performance automobile avec les Muscles Cars aux États-Unis et la guerre sur les circuits entre les constructeurs allemands et italiens. Par la suite, en conséquence des deux chocs pétroliers, une préoccupation pour les fabricants et les consommateurs s’impose, devenant alors pour ces acteurs de l’automobile, un vrai défi : la consommation de carburant et l’écologie apurent les années 70. Les véhicules à faible consommation prennent alors une place très importante dans l’automobile. C’est alors l’essor de voitures japonaises, économiques, fiables et très abordables, qui envahissent rapidement les routes du monde. Dans les années 80, la préoccupation se porte cette fois-ci sur la création de véhicules moins polluants avec les premières normes antipollution. Les années 90 font naître l’électronique dans les voitures et de plus en plus de technologies en matière de sécurité et de confort. Les années 2000 accueillent l’apparition des voitures hybrides et électriques.

Quelques voitures emblématiques.

Packard Deluxe 1930

Cadillac Eldorado 1959

Bugatti années 20

Porsche 911 930

Bugatti Type 35 des années 20

Studebaker Golden Hawk 1957  &  Chevrolet Bel-Air 1955

Formule 1 Vaillant issue de la bande-dessinée

Pit Stops Stand de circuit des années 60

Peugeot 1915

Ford T

AutoWorld : l’avis du passionné de ForUs !

Un belle ballade dans le temps, bien éclairée !

La luminosité : Les véhicules sont en parfait état et très bien mis en valeur par l’éclairage artificiellement mis en place et celui, plus naturel, offert par la verrière du bâtiment. À AutoWorld, on peut se promener librement à travers les époques et prendre des photos d’assez près des véhicules. L’agencement sur deux niveaux permet d’avoir des véhicules moins agglomérés les uns sur les autres et facilite donc l’observation des détails. Les zones dédiées nous mettent bien dans l’ambiance et nous font littéralement voyager dans le temps. Une belle surprise à la fin du parcours : des moteurs à piston et à retors en fonctionnement et désarticulés de façon à ce qu’on puisse observer les différences de fonctionnement entre les deux.

Des journées portes ouvertes, s’il vous plaît ?

Selon le passionné d’automobile de ForUs, toujours plus d’espace et de véhicules pour y passer encore plus de temps seraient les bienvenus. Par ailleurs, comme le propose le Mondial de l’Auto chaque année, des journées portes ouvertes où nous pourrions nous asseoir dans les véhicules qui le supporteraient, ou du moins pouvoir observer ces pièces automobiles de plus près et de l’intérieur, seraient très agréables. Cela permettrait une imprégnation de cette partie de l’histoire contemporaine encore plus forte, qui malheureusement, de nos jours, se raréfie.

Notre avis :

AutoWolrd propose une très belle collection et nous espérons qu’elle continuera à grandir. Pour tout passionné d’automobile, ou même d’art, noUs conseillons fortement ce beau bâtiment qui abrite ces rares et majestueux véhicules, comme il est difficile d’en trouver. On se laisse volontiers guider à travers les époques et les différentes ambiances. Il y en a pour tous les goûts. Des origines jusqu’à nos jours, vous trouverez forcément des modèles mythiques qui vous feront rêver. Pour les fans de BD, cet endroit peut également parfaire le parcours proposé par Bruxelles avec l’espace Michel Vaillant, qui nous fait plonger dans son univers. Très sympa en famille ou entre amis, que vous aimiez les carrosses ou les voitures modernes, noUs voUs recommandons AutoWorld. Venez consulter le programme des expositions temporaires et profitez-en pour voir le tout !

Petites surprises de dernière lecture :

Pour les amateurs de deux roues, vous serez agréablement surpris de trouver à AutoWorld des modèles tout aussi rares et mythiques que les 4 roues. Pour donner quelques exemples, vous rencontrerez des motos anglaises tel qu’une Norton, ou encore une rutilante Harley Davidson de la police américaine !

Enfin, avis à tous les amateurs du film Little Miss Sunshine ! Vous pourrez, à AutoWorld, découvrir le même modèle de minibus mythique que celui qui accompagne Abigail Breslin, Steve Carell, Greg Kinnear, Toni Colette, Paul Dano et Alan Arkin tout au long de l’histoire.

Et voUs ?

Avez-vous déjà visité le musée AutoWorld ? N’hésitez pas à partager votre expérience avec noUs, plus bas sur cette page, dans les commentaires ! Vous pouvez également nous contacter via la page contact de ForUs !

Vous pouvez également consulter notre article : Une journée avec Us à Bruxelles ! qui vous présente plusieurs activités sympathiques à faire dans la ville d’AutoWorld !

X.A

4 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *